Texte à trous

Règle du jeu Texte à trous

Règle du jeu : Complète le texte à trous avec les mots proposés.

Dans ce jeu de texte à trous, il faut déplacer les mots proposés dans les espaces libres du texte de façon à compléter le texte. Il faut veiller à ce que le texte ait un sens.

Pour commencer à jouer, il faut choisir un niveau parmi les 9 niveaux disponibles. Chaque niveau correspond à un texte différent.

Une fois le niveau sélectionné, un texte avec des oublis apparaît à l’écran et des mots sont affichés en bas de ce dernier. Ce sont ces mots pour lesquels il convient de retrouver leur place dans le texte.

Lorsque le mot déplacé est correct, une animation s’affiche. Lorsque le mot n’est pas le bon, il ne se passe rien. La partie se termine lorsque tous les mots sont à la bonne place dans le texte.

Ce jeu de texte à trous est un exercice de français dans lequel plusieurs compétences sont travaillées.

La première d’entre elles est la lecture. En effet, pour comprendre le sens du texte, l’enfant devra le lire.

Ensuite, ce jeu éducatif développe la compréhension de textes. Pour pouvoir replacer les mots au bon endroit, l’enfant devra bien saisir le sens du texte qu’il lit.

Ce jeu éducatif est destiné aux enfants de CE1, CE2 et CM1. Il peut être proposé comme exercice d’entraînement complémentaire.

Solutions des textes à trous

Texte 1

Dire bonjour est la première chose que l'on fait lorsqu'on rencontre quelqu'un, où que l'on soit sur la planète. Mais dans certains pays, on souhaite bien plus qu'une simple bonne journée.

Texte 2

Pour se saluer en Occident, on a l'habitude d'échanger une poignée de main. Cela peut donner une indication sur le caractère des gens : plus une personne serre la main fermement, plus elle est énergique.

Texte 3

En Asie, le plus souvent, on fait une petite révérence en signe de respect : on incline la tête seule en Chine ; la tête et le buste au Japon (cela s'appelle l'ojigi) ; la tête avec les mains jointes en Inde et en Thaïlande (cela s'appelle le wai).

Texte 4

Il pleuvait fort, ce jour-là. Docteur Navet et Sir Poireau, nos deux détectives privés, avaient été conviés au fond du potager. Trois petits pois avaient disparu, on ne les retrouvait plus. Le jardin était en émoi. On vivait dans la peur et l'effroi.

Texte 5

C'était le mois de décembre. Docteur Navet portait son manteau blanc, et Sir Poireau sa longue écharpe verte. Cachés du froid et protégés du vent dans la grande serre où ils passaient l'hiver, ils évoquaient leurs récentes affaires.

Texte 6

Soudain, tous accoururent auprès du grand chou. Sa tige était vide à faire peur, plus un seul bourgeon pour orner l'aisselle de ses feuilles.

Texte 7

Une bande de citrons avait été jetée hors des plantations. Cette année-là, le citronnier, planté au milieu du potager, avait donné des fruits très gros, mais tous tordus, avec un affreux jus. Aussi, le jardinier s'en débarrassa-t-il au plus vite.

Texte 8

Cette bande de voyous qui n'avaient rien dans le citron trouva, sur le stand de la poissonnière, une pauvre écrevisse, les pinces en l'air. La voyant seule, ils décidèrent d'en profiter et, sans pitié, se mirent à la chahuter.

Texte 9

Les parents de Pedro ont dû s’absenter pour la journée. Avant de partir, ils ont fait promettre à leur fils de ne pas sortir de la maison. Mais depuis quand un apprenti-bandit respecte-t-il les promesses ?

Pour aller plus loin et développer les compétences en français, nous vous conseillons l’exercice de dictée de mots et celui des mots mélangés.

Plus de Jeux CE2